Tu me like?

Parler du regard des autres, comme le suggère Laurence du blog Happy Soul, pour l'édition de la Croisée des blogs, m'inspire une foule de souvenirs et d'émotions fortes, de bonheurs, de désirs, de surprises et d'amour mais aussi de peur, de tristesse, de larmes, d'anxiété et de honte.



Le regard, ce premier lien de véritable interaction sociale, est riche d'expressions, plus ou moins agréables, plus ou moins dangereuses :
poser son regard sur quelqu'un, le suivre des yeux, l'inviter du regard, le dévorer des yeux, s'exposer au regard, déshabiller des yeux, congédier d'un regard, menacer du regard, fusiller des yeux...

 

Et d'adjectifs tout aussi nombreux qu'expressifs:
Du regard pétillant de joie, brillant d'amour, enveloppant, doux, tendre, bienveillant, rassurant, malicieux, espiègle, rieur, rêveur, vide, triste, mélancolique, timide, gêné, moqueur, curieux, insistant, fuyant ou indifférent... au regard fâché, méprisant, hargneux, brillant de colère, brûlant de haine, ou anxieux, agrandi par la peur, horrifié, terrifié, terrorisé...
il y a tout un monde, un monde d'émotions, les nôtres et celles des autres, qui circulent entre nous, se heurtent, s'esquivent, s'affrontent, se soutiennent, se rejoignent.

 

Aujourd'hui, il n'a jamais été aussi possible et facile de tout voir en restant invisible comme il n'a jamais été aussi possible et facile de tout montrer sans jamais être vu.
Et autant il est possible de voyager à travers le monde entier et de faire la connaissance de milliers de personnes par la magie du monde virtuel, autant se retrouver dans un lieu public, proche de nous, c'est se retrouver le plus souvent devant une foule de têtes inclinées sur des écrans lumineux, sans presque jamais croiser le regard de quelqu'un.

L'approbation et la reconnaissance de notre identité qui se font naturellement par le regard sont de plus en plus recherchées et plus facilement trouvées dans des signes virtuels.


Et c'est surtout de cette absence grandissante de regards réellement échangés entre deux personnes, remplacés par écrans interposés par des j'aime anonymes et autres tweets rassurants, que j'aimerais vous parler en vous racontant l'histoire de Laurie-Anne.

 

Tu me like.jpg

Je suis Laurie-Anne. Je suis un bébé comme disent les grands. Mais surtout, n'allez pas croire tout ce qu'ils disent, les grands!

 

Beaucoup croient que les bébés ne savent rien et ne peuvent pas penser vraiment parce qu'ils ne savent pas encore parler...! Détrompez-vous, surtout!


C'est vrai que je suis toute petite, c'est vrai que je ne sais pas encore marcher, c'est vrai que j'apprends tout juste à tenir les objets entre mes doigts et que bien souvent je suis maladroite, c'est vrai que je ne sais pas encore parler mais ne croyez pas pour autant que je ne sais rien... vous seriez surpris! Vraiment!
Car en fait, je sais tout!
Je sais bien sûr comment on fait les bébés. Hé oui, ça fait pas si longtemps que je suis née, vous voyez, donc je sais très bien où et comment j'étais avant.
Je sais aussi comment Papa et Maman se sont rencontrés.

 

Papa est un jeune cadre, très brillant et travaille pour une grosse compagnie dans le WebMarketing. Il est très occupé, tout le temps. Il a plein d'amis.
Maman est une jeune entrepreneure qui a fondé sa propre boutique d'esthéticienne après ses études, toute seule. Elle aussi est très occupée tout le temps. Et elle aussi a plein d'amis.

 

Moi, j'ai un ami. Il s'appelle Bibo, c'est mon petit lapin en peluche, c'est mon préféré. Tous les soirs, il se serre contre moi et m'aide à m'endormir. Quand j'ai peur, il me rassure. Quand j'ai froid dans le cou, il me réchauffe. Quand je suis triste ou en colère, il me console. Bibo, c'est un ami en vrai. Je peux l'emmener partout avec moi.

 

Papa et Maman, eux, ont plein d'amis, vraiment beaucoup! C'est d'ailleurs comme ça qu'ils se sont rencontrés. Chacun, ils ont des comptes Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, Pinterest, Youtube,  Skype, Flickr et j'en oublie sûrement... Un jour, une amie de Maman a publié une photo de Maman dans son cabinet d'esthéticienne, pendant qu'elle s'occupait d'une cliente. La photo était vraiment superbe! La lumière, à contre-jour, se reflétait sur le visage et dans le regard de Maman, concentré et plein d'amour et aussi sur ses mains dans un geste de doux massage sur le visage de sa cliente aux yeux fermés et au visage enduit de crème. Cette photo était tellement belle que plein de monde l'ont aimé. Tellement plein de monde qu'une amie de Papa l'a partagé avec lui. Alors, Papa, qui d'ordinaire passait très vite sur plein de trucs sans importance, s'est arrêté net. Il a regardé longtemps la photo, très longtemps. Puis il l'a enregistrée dans ses dossiers, puis le soir, il l'a encore regardé longtemps, très longtemps... C'est vrai qu'elle est belle ma Maman :)
Alors, il a pris son courage à deux mains et il est allé sur le profil de Maman. Et il a laissé un commentaire...

 

Il faut vous dire que malgré tous ses amis, ses comptes ouverts partout, son enthousiasme exubérant et son charme naturel qui plaît d'emblée, mon Papa est un grand timide qui ne sait pas comment aborder et comment parler à une personne en privé. Autant il est capable d'affronter une salle entière en conférence pour son travail, autant le regard d'une seule personne posée sur lui le met dans un état de malaise et de grande insécurité. Mais ce courage qui lui manquait, il l'a trouvé parce que Maman lui plaisait vraiment beaucoup.

 

Maman, c'est le contraire. Autant elle est à l'aise pour parler des heures durant à sa meilleure amie de tout, absolument tout, autant elle se sent incapable de prononcer un mot si elle doit parler en présence de plusieurs personnes rassemblées. Elle se sent d'un coup très mal face à tous ses regards posés sur elle. Elle doute beaucoup d'elle-même, même si elle est très belle. En fait, ma Maman cache un secret au fond d'elle. Elle souffre depuis l'adolescence de tous ces regards posés sur elle alors que son corps d'enfant se transformait, alors que son visage d'enfant se métamorphosait. Dans le miroir, elle ne voyait toujours que la grosse chenille velue qu'elle croyait être alors qu'elle devenait le magnifique papillon qu'elle est maintenant.
Maman a été touchée du commentaire de Papa, elle est allée voir sur ses divers comptes pour découvrir qui il était et elle a aimé à son tour ce qu'il était. Elle sentait en lui une grande sensibilité et une grande humanité qui lui plaisait. Et qui se confirmait. De commentaires, en tchat, de photos, en like...

 

Alors, un jour, ils se sont parlés en vrai puis ils se sont rencontrés en vrai. Et là, lorsque leurs regards se sont croisés en vrai, c'est comme si le monde n'existait plus ou plutôt, au contraire, comme s'il renaissait... Le coup de foudre virtuel est devenu disons pas mal plus charnel, vous voyez?
Et bien sûr, avec tout cet amour bien réel qui régnait entre eux, un jour ... je suis arrivée :)

 

Papa et Maman m'emmènent partout avec eux, quand ils ont le temps. J'aime regarder les gens. Je les trouve amusants. Surtout les enfants. Ils me font de grimaces et ça me fait rire. Les grands, eux regardent leurs téléphones tout le temps. Quand on attend, à la caisse et que c'est long, je regarde autour de moi. Mais tout le monde a les yeux baissés sur leurs écrans.

Alors, pour rire, je pousse un petit cri. Certains se retournent, me regardent et me sourient et des fois, ils me parlent. Alors je leur dis quelques mots dans mon langage, j'agite les mains et je leur fais des sourires, parce qu'ils ont l'air gentil et que leurs yeux brillent. Et même que des fois, je leur montre mon ami Bibo caché dans un recoin de ma poussette.
Mais d'autres tournent la tête et me jettent un regard fâché parce que je les ai dérangés. Je n'aime pas ça et des fois, ils me font peur. Alors, je baisse les yeux et je tourne la tête pour ne plus les voir.


À la maison, Papa travaille sur son ordinateur tout le temps et quand c'est le temps du souper, il le laisse pour prendre son Iphone, regarder ses messages, liké des trucs, écouter des vidéos. Maman, elle travaille à son cabinet et le soir, elle prend son Iphone pour vérifier ses rendez-vous, appeler ses clientes, lire ses messages, liké des trucs. Moi, je vais à la garderie et le soir, je regarde des dessins animés à la télé. Puis, on va souper et être enfin tous ensemble. J'en profite pour leur raconter plein de trucs qui se sont passés à la garderie mais ils ne comprennent pas ce que je dis. Ils se contentent de me faire des petits sourires tout en s'affairant dans la cuisine. Et pendant le repas, c'est immanquable: il y a toujours un de leurs Iphones qui sonnent pour leur annoncer un nouveau message et des fois, c'est les deux en même temps. Après c'est le moment du bain et puis c'est l'heure d'aller au lit. Maman prend son Ipad, c'est comme un gros Iphone, et là elle cherche une histoire. Le Ipad raconte une histoire avec de la musique et des jolis dessins qui raconte une jolie histoire.


Mais moi, je regarde Maman. Je trouve qu'elle est plus belle que le Ipad et aussi parce que des fois quand l'histoire est drôle, elle sourit. Et quand elle sourit et qu'elle me regarde, c'est le plus beau moment de la journée. Puis l'histoire finit, elle me fait plein de calins et de bisous et Papa vient aussi me faire plein de bisous et me souhaiter bonne nuit.


Et un jour, il s'est passé quelque chose d'extraordinaire! Il y a eu un orage géant, mais vraiment énorme. Le tonnerre n'arrêtait pas de gronder et les éclairs provoquaient de grands éclats de lumière blanche parce que la foudre était tombée sur le plus gros transformateur de la ville. Alors, d'un coup, tout s'est éteint, partout. Plus de lumière du tout. On entendait que les trombes d'eau qui résonnaient sur le toit. Papa a réussi à trouver une lampe électrique et Maman des bougies.


Et on a fini notre souper à la lueur des chandelles, c'était vraiment très joli. Papa et Maman se demandaient si ça allait durer longtemps et comment ils allaient faire si c'était le cas. Je voyais bien qu'ils étaient très inquiets, tous les deux, alors pour les détendre, j'ai commencé à leur parler, puis à faire des drôles de bruits, puis des gestes et des grimaces. Alors ils ont souri puis se sont mis à rire. Et moi aussi :) C'était une belle soirée et le plus beau c'est que ça a duré toute une semaine!


Ils ne pouvaient plus travailler, alors on a passé tout ce temps ensemble tous les trois. Nos voisins, qui avaient une génératrice, nous ont gentiment proposé de venir nous laver et cuire nos repas chez eux. Tout le monde s'entraidait et apprenait à se connaître. Papa, Maman et moi, on a fait plein de jeux et de pirouettes, on a chanté et dansé et on s'est beaucoup amusés. Et le soir, Maman me racontait des vraies histoires qu'elle lisait dans son vieux livre de contes. Et sa voix était pas mal plus douce que celle du Ipad, croyez-moi!


Un jour, l'électricité est revenue et les habitudes aussi, mais quelque chose a changé et j'espère que ça va durer. Maintenant, ils laissent leur Iphones dans leur chambre le soir et pendant le souper, ils parlent de plein de choses et quand je leur raconte ma journée à la garderie, ils me regardent et ils m'écoutent vraiment, même s'ils ne comprennent toujours pas ce que je dis.


Et puis, j'ai remarqué quelque chose... Papa et Maman ont recommencé à se regarder pour de vrai et à se parler avec leurs yeux... :) ... peut-être bien que j'aurais bientôt un petit frère ou une petite soeur? J'aimerais bien ça. On pourra jouer ensemble et puis, je lui prêterai mon ami Bibo...


Je ne connais pas grand-monde à part Papa et Maman, Bibo et la famille, mais plein de personnes me connaissent déjà.
Des photos de moi, il y en a déjà des tonnes partout, même si je n'ai même pas un an. Tout le monde m'a déjà regardé même si je n'ai pas croisé leurs regards un seul instant. Et plein de personnes laissent des commentaires gentils, amusants, drôles, attendrissants et tout le monde aime mes photos... Moi, je ne peux rien faire, ni rien répondre. Ni les voir. Évidemment, je ne suis qu'un bébé...


Et toi, tu me like? :)

Tu me like2.jpg

 


 



17/10/2014
11 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres