Le départ...


 

Les Couleurs de la Gaspésie

 

 

 

Les couleurs de la Gaspésie c'est d'abord le bleu, bleu du ciel, bleu de la mer, bleu du rêve, bleu à l'infini....

 

 

 

 

C'est ensuite du vert, vert de la mer, vert des feuilles, vert des herbes, vers ... le bonheur...

 

 

 

 

Et c'est aussi du rouge, rouge de la roche d'ardoise, sculptée et polie par les marées incessantes, rouge de ces phares grandioses, trônant le long de la côte, rouge des fraises sauvages, trouvées au hasard d'une promenade dans les bois...

 

 

 

 

C'est aussi le gris du bois flotté, ces brindilles, branches ou troncs, morceaux d'arbres éparpillés au grès des vagues qui viennent finir leurs vies sur la Terre qui les a vu naître, c'est le gris clair, foncé des galets, qui parsèment ses grèves...

 

 

 

 

Et enfin, la Gaspésie c'est aussi du blanc, du mauve,  du rose, du jaune, ... des couleurs infinies, joyeuses et enchanteresses à l'image de ce bout du monde que j'aime tant....

 

 

 

 

 

 

Gaspésie vient du mot Mic-Mac "Gespeg" qui signifie "là où la Terre finit" et qui signifie pour moi "là où le paradis commence"

 

Alors, si vous voulez bien me suivre, en route vers la Gaspésie!

Direction plein est, vers le bonheur!

 

 

D'abord, l'autoroute 20, que je quitte à Rivière-du-Loup, pour rejoindre la route 132 Est. Parcourir cette route qui longe la péninsule Gaspésienne jusqu'à Matapédia est déjà une évasion de tous les sens.

 

 

Alentour, des terres agricoles, des collines, beaucoup de bétail, contrairement à chez moi où l'agriculture du maïs (ou blé d'inde) est reine. Des fermes tranquilles aux granges sublimes, pour lesquelles j'ai eu un véritable coup de foudre depuis que je suis arrivée dans mon nouveau pays. Ici, tout est reposant, rien n'est inquiétant. La vie bat aux rythmes des saisons, sans s'inquiéter, sans s'affoler, paisible. Ici, tout est tranquille tout le temps, même l'attitude des gens qui y vivent reflète leur quiétude...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À partir de Trois-Pistoles, les effluves de la mer m'enivrent ainsi que celles des fumoirs. Les poissons fumés ici sont délicieux. Ma première destination est proche. Je la sens, l'anticipe, la respire à pleins poumons, m'en excite avec un plaisir infiniment attendu!

 

 

 

 

 

 

 

Les montagnes se précisent, elles me cachent un instant le grandiose fleuve St-Laurent, qui vient, majestueusement, mêler ses eaux à celles de l'Océan.

 

 

 

 

 

La route monte et soudain, au sommet ...

 

 

... apparaissent les premières îles du Parc du Bic. Ici, nous sommes dans la région du Bas-St-Laurent, à une heure de route de la Gaspésie.

C'est un instant magique quand ce paysage grandiose apparaît à mes yeux. J'ai passé dans cet endroit des moments merveilleux et c'est toujours avec le même émerveillement que je le redécouvre à chaque fois. Je fais d'ailleurs une escale particulière dans cet endroit splendide, riche en histoire, en légendes et en paysages de rêves...

Je vous invite donc, dans l'article suivant, à découvrir avec moi le magnifique Parc du Bic...



18/12/2010
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres