Cap à l'Ours


 

Les Couleurs de la Gaspésie

 

 

La Haute-Gaspésie (Gaspésie)

Pour vous aider à vous repérer, consultez la Carte de la Haute-Gaspésie

 

 

Toutefois, avant de continuer le voyage par le bord de mer, je vous invite à faire une petite escapade à la mine à ciel ouvert du Mont Lyall...

 

 

 

Les roches de formes plus ou moins rondes qui affleurent à la surface sont des géodes.

 

Situé en bordure de la réserve faunique des Chic-Chocs, le Mont Lyall est composé de 3 pics en forme de croissant d'une altitude de 870m, 936m et 942m.   Il y a 350 millions d'année, il y a eu une éruption volcanique et la lave a jailli en surface. En refroidissant, les minéraux se sont cristallisés par des pressions de gaz et solutions aqueuses, formant ainsi des roches volcaniques appelées géodes.

Les géodes contiennent des pierres fines telles l'agate, l'améthyste, le quartz, la cornaline et le jaspe. 

Une fois coupée en deux, la géode contient une cavité de forme plus au moins sphérique ouverte et présentant des parois tapissées de cristaux.  C'est très joli et très surprenant quand elles sont coupées car de l'extérieur, absolument rien n'indique quelles couleurs et dessins se retrouveront à l'intérieur.

 

 

Un Gaspésien, au regard bleu comme la mer et au sourire moqueur, se fait un plaisir de couper les géodes ramassées par les apprentis prospecteurs... certaines révèlent des merveilles, comme ici dans les plus belles trouvailles du site de la mine...

 

 

Crédit photos site Mine d'agates du Mont Lyall

 

J'ai beaucoup aimé cette expérience que j'ai bien l'intention de renouveler... Voici les miennes...

 

 

et une autre à la forme vraiment drôle ;-)

 

 

On continue le voyage jusqu'au phare de la Rivière La Madeleine et l'Anse du Cap à l'ours...

Comme il m'est impossible de me rappeler les noms des lieux splendides que j'ai découvert en chemin, (ces photos peuvent avoir été prises avant ou après l'endroit où nous sommes) je nomme donc cette petite escapade: sur la Route...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, voilà, nous arrivons à la Rivière-la-Madeleine

 

 

 

 

Et son superbe phare en tout point semblable à celui de Matane...

 

 

L'Anse du Cap à l'Ours marque la fin de la Haute-Gaspésie, région sublime de la Gaspésie, où j'ai eu le bonheur de séjourner pour un temps bien trop court pour en admirer toutes les beautés et surprenantes merveilles... À revoir, à redécouvrir à l'infini car tout comme les paysages du ciel sont insaisissables, magnifiques et toujours changeants, ceux de la Gaspésie, et de la Haute Gaspésie en particulier, le sont tout autant, infiniment beaux, porteurs de rêves et de bonheurs éternels ...

 

 

 

C'est ici que, pour l'instant, s'arrête ce voyage. J'espère que vous avez aimé le découvrir autant que j'ai adoré le parcourir...

À bientôt pour la suite...

 

 

 

 



05/03/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres